Malaisie - J17 - Bako - Mathieu Perroud

Malaisie - J17 - Bako

Après un weekend sportif autour de Kuching, en kayak et VTT, nous voilà partis pour le parc national de Bako, sur une péninsule un peu plus au nord.

Ce parc nous attire pour ses nombreuses possibilités de trek dans la jungle et la faune (nasiques).

Un bus local nous amène jusqu'à un embarcadère: l'accès au quartier général du parc, où se trouve les seuls logements, n'est accessible qu'en bateau. Le trajet est d'ailleurs très agréable et je pense y avoir réalisé mes meilleurs photos de ce séjour!

En attendant notre bateau pour remonter la rivière et rejoindre les headquarters, on admire l'enchevêtrement de bateaux et de maisons sur pilotis, mais aussi cet énorme panneau qui ne laisse aucune équivoque: la baignade avec les crocodiles n'est pas conseillée!

Et nous voilà partis! Au milieu des crocodiles (enfin d'après la pancarte), des pêcheurs et de leurs filets!

Le trajet dure environ 20-30min (j'étais trop euphorique pour garder la notion du temps) et nous croisons beaucoup de pêcheurs. Je shoot, notre embarcation file à vive allure, je me concentre pour soigner le cadrage. Je n'aurai pas 2 essais. J'ai à peine le temps de vérifier sur l'écran ce que je fais, je veux profiter de chaque instant, ne surtout pas rater ce moment où nous allons apercevoir au loin notre futur camp de base!

Encore quelques dizaines de mètres et nous serons en vue de la plage!

Et nous voilà arrivé! La plage est immense, surtout à marée basse!

La plage est orientée nord-est/sud-ouest, et tout au nord se mêlent mer, rivière et jungle... dans un décor de désolation: à marée basse la rivière, en un mince ruisseau, tente de se frayer un chemin jusqu'à la mer et les troncs des arbres morts apparaissent.

Je ne me lasse pas d'admirer cette nature qui semble hostile. Le soleil est presque au zénith. Nous sommes comme entre deux mondes: à gauche la jungle épaisse et humide, à droite la mer calme qui semble être le meilleur moyen pour rejoindre la civilisation, et au milieu cette tranche de sable mise à nu. Des dizaines de crabes et autres crustacés jonchent le sol.

L'endroit est vraiment spécial, et lorsque l'eau remonte, le décor change encore!

Le ponton qui parcours toute cette partie nord de la plage mène vers le départ de la plupart des randonnées.

Cette plage n'a rien à voir avec celles des îles Perhentian, pas question de faire du snorkeling ici, c'est une autre beauté, plus sauvage!

Nous ferons 2 treks lors de nos 2 jours / 1 nuit dans le parc. Le premier sous un soleil de plond nous mènera à une autre immense plage encore plus au Nord, et le lendemain nous irons moins loin mais sous une pluie torrentielle!

Powered by SmugMug Log In