14 Février 2015 - Camargue - Mathieu Perroud

14 Février 2015 - Camargue

Ça m'a pris d'un coup: "et si j'allais en Camargue!". C'est la saison des flamants rose: profitons en!

La météo est pas top: couvert, mais en y allant pour le lever du soleil je me dis que ça ira! 

Mon objectif était un point de vue entre les étangs du Galabert et du Fangassier en remontant par le sud, juste au dessus des Salin de Giraud. Je pensais m'attarder à un point de vue aux salins mais je n'ai pas eu le temps...en fait j'ai carrément sous estimé les distances dans cette région...les lignes droites entre les étangs sont interminables...surtout quand on s'arrête régulièrement pour photographier et que l'on marche en essayant de ne pas faire trop de bruit...

Ce qui m'a choqué c'est que moi, piéton, j'effrayais la faune de mon pas discret, mais les 4x4 n'avaient pas l'air de leur poser de problème...à croire qu'ils y sont habitués...

Après m'être garé au niveau d'un gabarit que je pensais être un obstacle infranchissable pour ma 207...je commençais à marcher dans la brume du petit matin, entouré de marais, et bercé par les bruits de la faune locale, que je devine très nombreuse.

Je n'ai pas regretté de m'être garé si loin, la marche était pour moi indispensable pour avoir la liberté de passer et m'arrêter n'importe où!

Au niveau de l'étang du petit Rascaillan je croise mes premiers spécimens de flamants rose!

La brume est toujours là, le soleil par contre se fait désirer!

Finalement ce fameux soleil ne sera visible que de longues minutes après son lever officiel. Il ne durera pas longtemps mais il m'apporta pas mal de jolies photos!

Je découvre en même temps des paysages inattendus: ressemblant plus à un désert, où l'eau serait en cours de retrait définitif!

J'avais croisé jusque là quelques spécimens, un peu trop farouche, mais ceux là, même s'ils fuyaient ma présence en marchant nonchalamment dans la direction opposée, m’offrirent un spectacle magnifique, surtout avec le soleil qui n'était pas encore monté se cacher dans le plafond nuageux.

Finalement cette brume et ce soleil qui se bâtent pour savoir qui dominera aujourd'hui offrent un spectacle plus qu'intéressant! Je ne vois mes sujets qu'une fois à leur niveau, mais cela apporte son charme! Et ma prochaine visite promet d'être très différente et surement tout aussi intéressante!

Ceux là se sont égarés du troupeau, et m'ont laissé le temps d'une seule photo avant de s'envoler.

Entre deux spots peuplés de cette faune incroyable de Camargue, les paysages sont, certes plats, mais j'y trouve mon intérêt!

Entre deux étangs, des installations de régulation de l'eau entre les bassins sont squattés par ces petits animaux à 8 pattes qui ont ce don de construire des filets aux mailles collantes! Bien sûr je m'y attarde même si ce n'est pas le sujet du jour!

Bien sûr la Camargue ce n'est pas que les flamants rose. Il y a aussi beaucoup de mouettes (elles font beaucoup de bruit d'ailleurs...), des oies (il me semble en avoir croisé en vol) et d'immenses groupes d'oiseaux que je ne saurais identifier malheureusement.

Mais les flamants rose restent les rois de ce royaume protégé!

Toujours cette impression que les paysages plats de Camargue ne sont pas dénués d'intérêt, pour qui aime jouer des symétries ou autre reflets!

On remarquera que les flamants rose ne sont pas tous...rose! Ils naissent gris, puis s'éclaircissent, et comme pour fêter leur passage à l'âge adulte, ils se parent de rose (vers 3 ans lors de la maturité sexuelle).

Je vous laisse regarder les dernières photos. Moi je retourne préparer mon prochain trip dans cette magnifique région!

Powered by SmugMug Log In