Malaisie - J5 - Ipoh - Mathieu Perroud

Sept. 2014 - J5 - Ipoh

Nous n'attendions rien d'extraordinaire de cette "petite" ville de 700 00 habitants, dont le centre ville est assez compacte pour être parcouru à pied. Ce fut pourtant une très agréable surprise.

Ipoh est ce que l'on appelle une ville champignon: la découverte d'un gisement de fer au 19ème siècle a permis son expansion mais elle ne s'est pas remise du déclin minier (merci wikipedia!). Ce ralentissement de la croissance a permis la conservation de nombreuses constructions coloniales, qui avec sa cuisine de rue font la réputation de cette ville typique de Malaisie.

Nous espérions donc au moins découvrir des plats typiques en arrivant ici. Mais notre arrivée tardive fut à demi teinte: les rues autour de notre hôtel étaient sans charme et surtout désertes... Heureusement nous ne nous laissons pas abattre et à force d'arpenter le quartier nous arrivons à notre premier coup de cœur: Medan Selera Dato Tahwil Azar.


Cet endroit typique rassemble une collection de hawkers autour d'une place. Le tout est convivial, bon marché et très bon! Les familles malaisiennes aiment s'y retrouver pour dîner et y passer un début de soirée.

Après un repas requinquant, nous reprenons notre marche exploratrice. Hasard du calendrier, ce jour est férié (16 septembre). Les malaisiens célèbrent la création de la fédération de Grande Malaisie. C'est pour cela que nous étions dans les embouteillages aux Cameron Highlands, et c'est aussi pour ça qu'au détour d'une rue nous sommes tombés sur une place bondée de gens: toute la ville se trouvait là, enfants à roller ou dans les fontaines, ados jouant de la musique, familles en balade, amoureux se regardant droit dans les yeux!

L'ambiance était extraordinaire! D'autant plus pour nous qui étions les seuls occidentaux!

Nous avons dégusté dans des éprouvettes des glaces au yaourt à boire, après qu'une dame en voyant nos visages perplexes nous aie expliqué ce qu'il en était!

Au petit matin nous (re)découvrons la vue de la fenêtre de notre chambre! Pittoresque!

Autres trésor de Ipoh, comme dans beaucoup d'autres endroits en Malaisie: le streetart!

L'artiste Ernest Zacharevic, parmi d'autres, ont laissés leur empreinte sur la ville!

Notre balade matinale nous amènera le long du fleuve. Très joli endroit, arboré, parsemé de ponts métalliques et de lampions rouge qui contraste avec les rives vertes. L'ambiance au petit matin avec comme seule compagnie les pêcheurs est reposante.

La poursuite de la balade en ville est l'occasion de découvrir l'architecture aux influences diverses: coloniale, musulmane,...

La Birch Memorial Clock Tower, cette tour porta,n une horloge et une fresque, est un mémorial au premier résident anglais, assassiné en 1875. La fresque représente les grands hommes de tous les temps. Le prophète Mahomet a été effacé.

Powered by SmugMug Log In