Malaisie - J19-20 : Ile de Tioman Part 1 - Mathieu Perroud

Malaisie - J19-20 : Ile de Tioman Part 1

Ce voyage en Malaisie devait nous laisser autant de temps sur la péninsule que sur Bornéo. Lors de la 1ère partie (péninsule) nous avions fait rapidement les îles paradisiaques Perhentian: nous avions adoré mais nous ne voulions pas trop nous prélasser étant donné la masse de choses à voir encore!

Finalement après 5 jours à Kuching (sur Bornéo), ponctuer par 2 jours intensifs (vtt+kayak), l'envie de retourner dans des îles paradisiaques est devenue très forte! Il nous restait 5 jours avant mon avion de retour, donc c'était parfaitement faisable!

Nous décidons donc de décoller de Kuching en avance, destination finale: l'île Tioman! Le trajet n'est pas simple pour relier ce bout de terre au large de la côte sud-est de la péninsule: taxi, avion, taxi, bus, course à pieds, ferry, « taxi »...

Pour cette destination c'est moi qui aie choisi sur quelle plage nous échouerons: pamestla.com m'a fait confiance! Et j'ai jeté mon dévolu sur l'unique plage de la côte est: Juara, la plus calme, la plus sauvage...la moins facilement accessible aussi!

Il faut savoir que l'île de Tioman est très montagneuse! Imaginez une île (presque) sans voitures et ne disposant quasiment pas de routes, à l'exception des sentiers de montagne qui permettent de rejoindre les villages entre eux. En fait il y a uniquement les pickups des hotels qui relient le village principal (Kampung Tekek) à Juara. Tout le reste se fait par la mer, ou les sentiers.

Mais tout ça nous ne le savions pas. Le guide mentionnait juste que la route entre l'embarcadère et Juara était maintenant goudronné, et qu'il y a un chemin pour relier à pied mais cela constitue une sacré marche, surtout avec les gros sacs à dos...

Et bien sûr nous n'avions rien réservé...en nous disant qu'au pire nous nous rabattrions sur la côte ouest!

Finalement nous sommes arrivés sans encombre à bon port (en fin d'après midi), et nous n'étions pas encore sorti de l'embarcadère que nous étions alpagué par un gars qui proposait de nous emmener à Juara! Bien sûr pour une somme exorbitante: 30RM (presque 10€...), étant donné la poignée de kilomètres à parcourir...Mais avec du recul c'est sans regret car nous n'avions pas le choix: la suite des aventures nous l'a confirmé!


Et nous voilà sur notre tant attendue plage paradisiaque! Et on ne c'est pas trompé: l'ambiance est géniale, sauvage juste ce qu'il faut!

Quelques hôtels de la plage font aussi restaurant. Le notre s’avérera être le meilleur. Mais en arrivant à 18h ils ne sont pas encore ouvert...sauf un bar à l'autre bout de la plage!

Après un thé chaud en terrasse avec presque les pieds dans l'eau, retour à notre hôtel pour notre premier dîner sur l'île! Cette journée de transit se termine très bien! Nous sommes satisfait d'avoir trouver notre petit paradis!

Dans ce genre d'endroits on a tendance à vivre au rythme du soleil, donc le matin je n'ai pas trop de mal à me lever pour profiter des tout premiers rayons!

pamestla.com ne met pas longtemps à me rejoindre pour profiter aussi de l'atmosphère du petit matin, avant d'aller prendre notre premier bain!

Aux Perhentian nous avions déjà un super cabanon, mais nous devions marcher quelques mètres avant de toucher le vrai sable. Ici le bungalow ne pourrait pas être plus près: seuls quelques palmiers nous séparent de la mer!

Powered by SmugMug Log In