Malaisie : J21-22 : Ile de Tioman Part 2 - Mathieu Perroud

Malaisie : J21-22 : Ile de Tioman Part 2

Les jours suivants sur l'île de Juara, notre paisible retraite continue: snorkeling, baignade/nage d'un bout à l'autre de l'île, marche jusqu'au bout de la plage voisine, journée bateau/snorkeling sous l'orage!

L'objectif pour la fin de mon séjour était de se détendre, et il est pleinement rempli! Le seul bémol sont les mouches de sable, mais il en faut plus pour gâcher ce décor!

La baie de Juara se découpe en 2 grandes plages, d'un peu plus d'un kilomètre de long chacune. Notre bungalow se trouvait à l'extrémité Sud de la plage Nord. Cet hôtel (Bushman) abrite aussi le meilleur restaurant du coin, sur une terrasse couverte! On y mange local, frais, et pour pas grand chose! L'ambiance est très bonne, tout le monde est gentil, et ils organisent des excursions!

L'environnement du bungalow était vraiment génial! Planté dans le sable à quelques pas de la mer, cerné par la jungle derrière et devant par les palmiers!

Les parties de Uno sur la petite terrasse n'ont pas de prix! Le bungalow étant même équipé d'un petit frigo, nous avons pu déguster une bière achetée à l'épicerie (qui loue aussi des scooters). J'ajoute que le prix de ce bungalow privatif n'était pas du tout exorbitant, de mémoire 80RM/20€ avec lit double.

D'ailleurs en parlant de scooter, il faut savoir que contrairement à la chambre la location n'est pas donnée...80RM, 20€ la journée...Nous avons tout de même tenté l'aventure, pour visiter l'autre côté de l'île.

Il faut aussi savoir qu'il faut plus d'un litre et demi d'essence pour faire l'aller-retour...nous nous en sommes rendu compte trop tard...au début de la montée sur le chemin du retour...

Nous avons laissé le scooter sur le côté, et après avoir demandé de l'aide aux pickups qui passaient, sans succès, nous avons marché...Nous avons aussi croisé le gars qui nous a déposé pour 30RM lors de notre arrivée: là il nous demandait 100RM...le sale profiteur... Heureusement nous sommes sportif, et nous n'étions pas à 30km non plus...par contre la côte est rude...très rude même. Et point de salut, ni dans la montée, ni dans la descente...Heureusement bitumée la route ne pose pas de problème d'adhérence, mais je peux vous dire qu'elle fait sacrément mal aux cuisses, et nous n'avions pratiquement rien dans le sac à dos. C'est là qu'on c'est dit que les 30RM du premier jour valaient le coup parce qu'avec les gros sac à dos de 60L je ne sais pas si on aurait réussi...Bref on a fini par trouver une bouteille d'essence, à retourner au scooter, et à repartir sans encombre!

Comme je suis un peu aventureux, ce jour là, en fin d'après midi, j'ai mis mon appareil photo dans 2 sacs étanches (heureusement car l'un n'était pas si étanche que ça au final...) et nous avons nagé jusqu'à une plateforme au milieu de la baie. Le but était de profiter du soleil couchant avant qu'il ne disparaisse derrière la montagne!

Avec pamestla.com comme modèle, et dans un environnement comme celui là, comment ne pas en profiter pour faire une petite séance photo!

Certains trouvent que la grande jetée dans cette baie est disgracieuse, bon c'est vrai que tout en béton elle ne passe pas inaperçu, mais je ne la trouve pas si gênante!

Cela sentait la fin de la saison: des travaux vont commencer, surement pour agrandir les logements...

Et voilà le moment de quitter Juara est arrivé...cela fait bizarre de quitter cet endroit. Durant ces quelques semaines en Malaisie, à chaque départ d'un lieu qui nous plaisait particulièrement, on était motivé à l'idée de découvrir autre chose. Mais cette fois le départ est synonyme de retour en France, pour moi, et de séparation (temporaire) avec http://pamestla.com qui continue son aventure en Asie, en solo!

Powered by SmugMug Log In