Malaisie - J15-16 - Long house et kayaking - Mathieu Perroud

Malaisie - J15-16 - Long house et kayaking

Après deux journées de visite en ville, nous avons soif d'aventures! Nous changeons de guest-house et en profitons pour réserver 2 jours d'excursions.


Cet article ce concentre sur le premier jour. Au programme visite d'un parc de réhabilitation d'orang outans, de longhouses et kayak sur la Sarawak au milieu de la jungle!


La première partie, la rencontre avec ces singes qui ne vivent qu'en Asie, est un heureux fiasco. Le parc ouvre ses portent aux heures des repas, seul moment où il est possible de croiser ces discrets spécimens. Fiasco parce que nous n'avons pu voir aucun individu, heureux parce que cela est synonyme de mission accomplie: les singes sont de nouveaux autonomes dans leur habitat naturel. En effet ils ne se rendent aux lieux aménagés pour les distributions de nourriture que s'ils n'arrivent pas à trouver le nécessaire dans la jungle.


Nous écourtons rapidement la visite, les soigneurs avouant à demi mot qu'ils ne viendront pas. D'autant plus que notre guide nous attends pour nous amener aux longhouses, et si nous sommes le premier groupe c'est aussi bien!

Nous nous arrêtons au village de notre guide, qui sera notre point d'arrivée de la descente en kayak!

Les longhouses (ici Annah Rais) sont des habitats communautaires. Des unités familiales autonomes y vivent sous un toit commun. Montées sur pilotis, en roseaux et en bois elles sont isolées dans la jungle et certaines se visitent. Nous étions déjà chanceux de n'être que tous les deux avec notre guide, mais en plus nous apprenons qu'il a vécu dans une de ces habitations traditionnelles dans son enfance. La visite est donc riche d'anecdotes et d'informations, et il nous explique comment il en est arrivé à changer de mode de vie: les maisons en bois prenaient trop souvent feu et le catholicisme s'installait.

la chance est encore avec nous: nous découvrons avec surprise que Ernest Zacharevic est passé par là et a laissé son empreinte!

Cette visite était très agréable, notre guide Bako nous régale. Nous reprenons la route pour enfin monter dans les kayaks! A peine parti Bako s'arrête sur la rive pour nous emmener 100m dans les terres, au pied d'une petite cascade!

La balade en kayak est très agréable. Nous naviguons tranquillement sur la rivière, calme, mais cernée par la jungle sauvage! Bako nous fera faire une pause, pour se baigner, et pour nager au milieu de bancs de poissons frétillants!

Au final une bien belle journée! A la fois physique (nous avons bien pagayé!) et culturelle! Nous ne regrettons pas la dépense!

La 2ème journée sera encore plus physique: nous avons opté pour une "balade" en vtt dans la jungle! Sensations garanties (pour des non-habitués du mountain bike comme nous!): boue, racines, côtes vertigineuses, pont où il faut porter le vélo, ...! Éprouvant pour les cuisses et les avant bras à force de serrer les freins!!!

La pause déjeuner sera l'occasion mémorable de goûter dans un village isolé toutes sortes de mets typiques et délicieux: fougère, cochon sauvage et tortue d'eau douce!

Powered by SmugMug Log In