Pérou - J5 - Lignes de Nazca - Mathieu Perroud

Pérou - J5 - Lignes de Nazca

Après Ica, nous nous dirigeons vers Nazca. Notre priorité est le Cerro Blanco, la plus haute dune du monde (2078m)! Les lignes de Nazca, pourtant une énorme attraction locale, ne nous attire pas autant. Surtout parce que pour bien les voir il faut les survoler dans de tout petits avions et ouvrir les yeux lorsque le pilote incline le coucou en passant au dessus des figures Nazca... L'aventure a un prix et le tout ne nous fait pas rêver, mais j'avais repéré une autre possibilité: se faire déposer en bus local ou en mini bus sur l'autoroute de la Panamerican Sur. A quelques minutes au Nord Ouest de Nazca se trouve au bord de la route un mirador, assimilé à un arrêt de bus ;) Pour le retour il suffit de faire signe aux nombreux véhicules.

Après une arrivée tardive à Nazca et un lever aux aurores, notre matinée fut bien remplie par l'ascension du Cerro Blanco (prochain article), mais courageux et assoiffés de découvertes que nous sommes nous décidons en fin d'après midi de nous diriger vers le mirador! Le ticket pour monter au sommet de cette tour de métal d'une dizaine de mètres s'échange contre une poignée de soles. 

Il nous reste un peu de temps avant que le soleil ne se couche, donc nous décidons de revenir sur nos pas de 2km environ pour monter au sommet d'un belvédère naturel qui permet soit disant de voir les fameuses lignes. La marche sur le bas côté de la Panamerican Sur n'est pas des plus agréable: les poids lourd roulent vite et nous frôlent...

Nous voilà au pied d'une bute parsemée de chemins. Nous nous y risquons, curieux de voir nos premiers géoglyphes!

Une fois au sommet le spectacle est déjà au rendez vous: de petites tornades arpentent l'étendue déserte qui nous entoure. Elles se forment au loin, semblent faire du surplace, puis se dirigent vers nous avant de traverser la route pour mourir au pied des montagnes. Nous sommes hypnotisés par ce phénomène naturel intriguant!

Mais du haut de notre promontoire le spectacle se devait d'être tout autre...nous cherchons désespérément à identifier les lignes de Nazca.... Nous discernons plusieurs lignes fines et très longues mais elles ne semblent former aucune figure...peut être sont-elles trop grandes...visibles que du ciel... Nous redescendons nous mettre à l'ombre, un peu déçus, misant tout sur le mirador.

Nous apprendrons bien plus tard que les lignes de Nazca si elles représentent la plupart du temps des animaux, peuvent aussi n'être que de simples lignes droites, longues parfois de plusieurs kilomètres! 

Le soleil se couche, la lumière change! Il est temps de retourner au mirador!

Et là le spectacle est bien au rendez-vous: nous les discernons au premier coup d’œil! Mais nous restons un moment à essayer de les reconnaître. La grenouille et l'arbre ne nous posent pas trop de problème, mais le lézard est immense et coupé par la route...

Nous redescendons précipitamment pour attraper un bus qui pile en nous voyant rejoindre la route! Le trajet dans ce bus pittoresque nous rapproche de la population, enfin surtout pamestla.com qui pratique son espagnol avec son voisin!

Cliquez ici pour voir un article très bien fait sur les différentes figures!

Voilà une journée bien remplie qui se termine par une excursion comme on les aime: en immersion dans un pays étranger!

Cela contraste avec le matin où nous étions guidés, mais cela sera pour le prochain article :)

Powered by SmugMug Log In