Malaisie - J18 - Teluk Paku - Mathieu Perroud

Malaisie - J18 - Teluk Paku

Le matin du 2ème jour dans le parc national de Bako, il pleut...

En attendant que cela passe nous prenons notre temps au petit déjeuner: la randonnée prévue à la plage de Paku est courte (1h) et le départ du "ferry" est vers 13h.

N'étant pas vraiment certains que cela s'arrête, nous partons alors qu'il fait encore quelques gouttes. Nous avons bien-sûr nos ponchos au cas où!

Avant que pamestla.com ne se réveille, je sors faire quelques photos. La marée est en train de descendre, le ciel chargé...

En s'approchant de la cafétéria je redécouvre ce panneau nous prévenant de la menace que représentent les animaux sauvages du parc!
Alors une menace il en existe bien une, mais elle est plus pour votre casse croûte que pour votre intégrité physique.

Le macaque crabier, et donc pas le nasique, est effectivement plus qu'effronté! Il ose tout pour vous dérober ce que vous avez prévu de manger ou boire! Ils n'hésitent pas longtemps à envahir la terrasse, avant d'être chassés par les gens du parc. Un individu réussira à nous chaparder une banane sur notre table alors que nous étions distraits par l'attaque de 3 de ses congénères sur une table voisine!!! Bravo le travail d'équipe les macaques!!

En plus nonchalant et silencieux, les cochons sauvages rodent aussi. Ils passent très près de la terrasse mais sans l'agilité des macaques ils devront se rabattre sur des mets plus sauvages, ou attendre la sortie des poubelles...

Le départ de la randonnée est au nord, comme la veille, mais nous suivons le groupe de macaques en fuite au sud du quartier général.

Nous croiserons un peu plus tard les nasiques. Ils sont vraiment très paisibles et leur faciès peu commun les rend encore plus admirables!

Une fois dans la jungle l'orage ne se rappelle à nos bon souvenir qu'une fois à quelques pas de la plage. Lorsque nous foulons enfin le sable quelques gouttes tombent. Je protège la lentille de l'appareil photo et continue à shooter cette superbe petite crique pleine de charme. Un bateau taxi a fait escale juste avant nous pour mettre ses clients à l'abri dans une petite grotte à l'extrémité sud. pamestla.com se réfugie sous un toit de roche à l'extrémité nord. Moi je continue à shooter en essayant de m'abriter sous mon poncho...

Mais la pluie devient plus forte. Très forte en fait. Plus forte que jamais...Je me résigne à rejoindre pamestla.com. Je continue bien sûr à prendre des photos! J'adore cette atmosphère: la violence de cette pluie tropicale qui éclate sur la mer et le sable! Sur la roche au dessus de nous commencent à naître des ruisseaux! Nous ne sommes bientôt plus vraiment protégés, et de toute façon contrait à la position debout, nous décidons de prendre le chemin du retour, assommés par cette déferlante d'eau!

En moins d'une heure des torrents se sont formés dans la jungle. Nous sommes trempés, contraints de marcher dans l'eau comme si nous étions encore en bord de mer!

Voilà encore un beau souvenir! Inoubliable!

Powered by SmugMug Log In