Norvège - J4 - Preikestolen - Mathieu Perroud

Norvège - J4 - Falaise du Preikestolen

Qu'est-ce qu'on était bien au lac Selura, avec notre petite tente au bord de l'eau ! Mais il faut reprendre la route. Objectif: le fjord Lysefjord et surtout sa célèbre falaise qui culmine à 604m au dessus des eaux : le Preikestolen !

Cela devient déjà une agréable routine : le trajet va être l'occasion de partir à la découverte de ce pays magnifique. Nous nous arrêterons 4 fois, juste pour profiter de la vue, faire quelques photos, ou déjeuner ! J'adore ce rythme et cette liberté : toute la journée est propice à la découverte de nouveaux joyaux. 

Quelques minutes après le départ, nous arrivons à un premier point d'intérêt.

Au bout du fjord Jøssingfjord, entre Flekkefjord et Egersund sur la North Sea Route (plus précisément sur la Rv44), on peut apercevoir deux petites maisons sur lesquelles il ne pleut jamais car elles sont protégées par un toit naturel: le rocher de Helleren ! Profond au maximum de 10 mètres, l'abri surplombe les maisons depuis les années 1800. Elles ont été abandonnées vers 1920 lorsque la première route fut ouverte. 

Elles sont en très bon état et surtout en libre accès. Du mobilier, une petite tasse et une plante verte aident notre imagination à se projeter à l'époque où les personnes y vivaient de l'agriculture, de l'élevage de moutons et de la pêche

En continuant de remonter la Rv44 nous passons devant le lac Spjodevatnet. Au bord de la route un parterre de fleurs en rajoute au côté idyllique de la scène !

Un peu plus loin encore, la route se rapproche de la Mer du Nord, le paysage varie très vite en Norvège !

Deux heures plus tard, il est 14h et nous roulons toujours alors que la pause déjeuner se fait attendre... Mais nous sommes devenu difficile : aucune aire de repos sied à notre goût. Trop prêt de la route, pas assez sauvage, trop de monde, ...

Nous nous arrêtons finalement au niveau de la bourgade de Ogna, poussés par la faim. Au premier abord rien de folichon: la route est toute proche et il y a beaucoup de monde... Mais une partie des personnes qui se garent filent directement sous un petit pont. Nous les suivons pour découvrir ce qui s'y cache, et là surprise : en franchissant le pont on change de monde ! La tranquillité s'installe, comme notre pique-nique au bord de l'eau !

En écrivant ces lignes je découvre qu'on était pas loin d'une plage...dommage, mais on avait trop faim ! Nous étions assis à quelques dizaines de mètres de l'embouchure de la rivière Ognaelva.

Il nous faudra presque 2h de plus pour atteindre Lauvvik et l'entrée du Lysefjord. Nous embarquons avec la voiture sur un ferry direction Oanes. La traversée est courte (10-15 minutes) pour passer sans s'en rendre compte de la mer du Nord aux eaux du fjord. Une fois débarqué notre état d'esprit change : nous sommes maintenant vraiment en quête du rocher de la Chaire, ce monstre de la nature.

Cette journée bien remplie est un excellent exemple de l'avantage de visiter la Norvège en cette saison (juin). Je vais essayer de la résumer :

- 7h : il fait jour depuis quelques heures, lever et petit déjeuner à la tente

- 8h : rangement du campement

- 9h : départ

- 10h : premier arrêt photo de 20 minutes

- 11h : deuxième arrêt de 10 minutes

- 11h30 : arrêt de quelques minutes au lac de Spjodevatnet

- 12h : arrêt de quelques minutes au bord de la mer du Nord

- 14h : 45min d'arrêt pour le déjeuner

- 16h : ferry

- 17h : arrivée au camping

- 19h : début de la randonnée

- 22h30 : fin de la randonnée...il ne fait toujours pas nuit

Et oui des journées de 20h le tout sans éclairage artificiel ça aide à prendre le temps et à bien rentabiliser son voyage ! J'adore !

Donc il est 19h, l'heure parfaite pour attaquer les deux heures d'ascension jusqu'à l'une des formations granitiques emblématiques de la Norvège !

Comme souvent lors des randonnées autour des Fjord, ça monte sec au début, le temps d'arriver au sommet des falaises, mais cela vaut toujours le coup. Aux trois quarts de celle ci nous tournons autour de petits lacs. La lumière du soir est magnifique !

Et nous arrivons sur le versant qui nous offre les premières vues sur le Lysefjord ! A couper le soufle ! D'autant que le suspens est à son comble: à chaque pas on espère enfin apercevoir la falaise...

Et la voici enfin ! Impressionnante ! 604m de verticalité presque parfaite, sur trois faces ! Nous faisons chacun notre petite photo en essayant de s'approcher le plus près possible du bord...sans jamais l'atteindre ! Pas comme certains qui n'ont pas l'air du tout impressionné par le vide. La personne qui m'a le plus choqué était comme euphorique. Elle prenait des photos en groupe et se retournait, bougeait comme si de rien n'était, à un pas du précipice...

Nous resterons là une petite heure. Le spot est à l'ombre, la température est limite, mais l'heure tardive fait qu'il n'y a pas grand monde donc nous nous asseyons le temps d'un petit grignotage requinquant !

En repartant nous repassons sur le versant encore ensoleillé, du moins tant que nous ne serons pas trop bas.

Autour des lacs des tentes se sont installées. Quelle bonne idée ! Cela aurait été à faire mais en préparant je n'ai pas imaginé une seconde qu'il y aurait un spot aussi confortable.

Les derniers rayons nous souhaitent bon courage pour la dernière partie de la descente.

On aperçoit la zone de parking. Autre énorme avantage de l'été en Norvège : les journées sont tellement longues qu'on a pleinement conscience du temps qui s'étire. Le coucher du soleil semble durer une éternité ! 

Retour au parking, encore quelques minutes de voiture pour retrouver le camping. Demain une autre randonnée nous attend ! Et le surlendemain aussi !

Powered by SmugMug Log In