Malaisie - J4 - Cameron Highlands - Mathieu Perroud

Sept. 2014 - Cameron Highlands

En arrivant aux Cameron Highlands, 1600m d'altitude, on sait que l'on va y découvrir les plantations de thé. Et on a hâte même!

Mais en bon touriste un peu pommé et qui ne sait pas encore comment cela fonctionne, nous réservons une excursion à la demi-journée qui comprend la visite des plantations bien sûr, mais aussi de l'usine de thés, d'une ferme de papillons, du sommet de la région et d'un trek dans la Mossy Forest. Le plus intéressant dans tout ça, c'est que ce tour a réussi à me surprendre...en bien!

Nous partons donc en mini bus, accompagnés d'autres touristes...direction la ferme aux papillons. Nous y allons presque à reculons, mais il faut avouer qu'on en prend plein la vue: la plupart sont énorme et très colorés, d'autres sont noir, et ils sont très nombreux.

De plus la visite ne s'arrête pas là car la ferme aux papillons expose aussi des...araignées, et pleins d'autres bestioles peu engageantes! Au final la visite est rapide, pas cher et pas désagréable!

Ensuite direction le sommet du mont Brinchang, toujours en minibus, pour admirer le panorama...enfin...s'il n'y avait pas eu de nuages...on s'y attendait donc on est pas déçu, mais j'aurais bien voulu ramener une photo... 

Et nous voilà parti en direction des plantations. Rien que la route est déjà impressionnante: petite, sinueuse et cernée par les théiers! C'est ce qui m'a le plus marqué: l'étendue des plantations. Nous sommes en altitude, rien n'est plat. Nous passons de collines en collines et tout est recouvert de ces arbustes vert qui forment des vagues cotonneuses!

J'adore cette sensation: à chaque virage, chaque montée, chaque descente, je me demande s'il va encore y en avoir!

En attendant les explications du guide, petite séance portrait au milieu des champs!

C'est aussi pourquoi nous avons choisi d'y aller accompagné: pour en apprendre plus sur cet endroit.

Ces arbustes, qui peuvent vivre 100 ans, pourraient être des arbres s'ils n'étaient pas coupés à hauteur d'homme pour en favoriser la cueillette. Cette dernière n'est pas manuelle, ce qui produit un thé de moins bonne qualité car les feuilles ne sont pas triées par âge. Elles repoussent en 3 semaines environ. En Malaisie on ne trouve que du thé noir.

Bref, le tout est très intéressant et très beau, malgré l'horaire qui donne lieu à une lumière imparfaite pour la photo. Nous savons qu'il aurait fallu rester un jour de plus pour parcourir par nos propres moyens la région, mais nous n'en sommes qu'au début de notre périple et nous décidons de ne pas nous attarder, assoiffé que nous sommes de découvrir le reste de ce pays!

J'essaye d'imaginer de tels champs en plaine...cela aurait été dommage. Le relief transcende la beauté de ces étendues vertes! 

La visite de l'usine est vite expédiée, et nous partons marcher entre les parcelles! Encore une excuse pour ramener quelques photos!

La visite de l'usine se termine normalement par une dégustation, mais la longueur de la file d'attente nous décourage. On en profite pour aller jusqu'au bout de la terrasse de cette boutique sur pilotis: la vue est imprenable sur ce relief décoré de feuilles de thés!

On aperçoit à gauche le parking, mais aussi les baraquements des ouvriers.

Au sommet du mont Brinchang nous ne redescendons pas immédiatement. Le guide nous emmène un peu plus bas sur la route pour nous parler un peu de cette forêt primaire, vieille de 200 millions d'années! L'altitude et le brouillard très fréquents induisent des températures et un taux d'humidité propice à un biotope saturé de mousses! D'où le nom de cette forêt: mossy forest.

C'est une surprise dont la nature sait nous régaler: l'endroit un magnifique! L'ambiance, feutrée, au milieu de ces arbres et de cette végétation recouverte de mousse est incroyable. Le sol est très humide, mélange de terre rouge, de feuilles et de racines. Il n'y a pas de brouillard au moment de notre "trek", mais l'on devine que cela doit aussi donner lieu à une ambiance...intrigante!

Le guide profite de cette balade pour nous décrire la forêt et sa végétation.

Il nous arrête à un endroit qui nous paraît "banal", avant sont explication: nous sommes en fait debout sur un lit de feuille suspendu dans les airs!! Les racines des arbres et l’amoncellement des feuilles depuis des siècles ont fabriqués une passerelles naturelle! Il nous fait tous sautés en même temps sur place pour bien sentir que le sol n'est pas rigide!

Voilà pour les Cameron Highlands! Comme prévu c'était très beau! La nature comme on l'aime: belle, époustouflante, qui laisse sans voix!

Je reste marqué à vie, par les plantations de thés bien sûr, mais aussi par la Mossy Forest. N'hésitez pas à vous y attarder si vous passez par là!

Petit bémol cependant en Malaisie: la forêt a du soucis à se faire...certaines parties sont préservées, ils commencent à se soucier du devenir de leur trésor, mais la déforestation fait encore des ravages...

Powered by SmugMug Log In