Malaisie - J11 - Taman Negara - Mathieu Perroud

Malaisie - J11 - Taman Negara

Après une journée de trajet en bus, nous arrivons au Taman Negara. C'est LE parc national Malaisien. Il abrite une forêt tropicale considérée comme la plus ancienne du monde: 130 millions d'années que cet écosystème perdure!

Nous y entrons par le Sud, via la jetée de Kuala Tahan. Les bus grandes distances s'arrêtent à Jerantut, ensuite c'est mini bus via une agence.

Autant nous ne pouvions pas rater cette étape dans la découverte de la Malaisie, autant je n'en attendais pas une expérience inoubliable. Ou du moins j'essayais de ne pas trop en attendre, par peur d'être déçu. Les agences ont tendance à sur-vendre les expériences proposées: les descentes de rapides sont bien tranquilles, les treks se déroulent sur des chemins bien aménagés (bancs, pontons, ...), etc...

Forcément si nous avions choisi les forfaits 3 jours/2 nuits de trek dans la jungle, avec nuit à la belle étoile ou chez "l'habitant", cela aurait été une tout autre expérience. Et un tout autre investissement énergique et financier!

Donc nous nous lançons dans l'expérience, avec comme objectif de profiter de cette journée et de découvrir, même superficiellement, cette environnement inconnu et encore protégé!

Au programme marche dans la canopée, rando jusqu'à point de vue, découverte d'un village arborigène (orang asli), descente de rapides en barque!

Voici le "port" de Kuala Tahan. Quelques baraques, beaucoup de bateaux, et des allées venues pour déposer les visiteurs!

En route pour la 1ère partie: la canopée.

Nous croisons en chemin nos premiers singes!

Et une fois sous le couvert des arbres de cette célèbre forêt, l'ambiance s'installe et le spectacle commence! Nul besoin d'aller bien loin pour être impressionné par cette végétation dense et gigantesque.

L'avancée sur la canopée se fait en file indienne, avec 10m entre chaque personne, ce qui a l'avantage de nous isoler du reste du groupe!

On a pas trop le temps de s'arrêter sur les ponts de singe, alors nous n'arrêtons pas de regarder tout autour de nous, dans un mouvement frénétique de la tête et des yeux!

Ne souffrant pas du vertige, la balade est totalement appréciée. Le point de vue là-haut est génial, entre 2 mondes!

De retour sur la terre ferme le guide nous emmène sur les chemins en bois, à la découverte de la faune et de la flore.

Enorme surprise: il s'arrête derrière un tronc d'arbre couché au sol, attrape une tige et fouille le tronc avec...je me demande ce qu'il va en sortir...et là j'avoue avoir été scotché par les spécimens de fourmis qu'il en extirpe...des monstres...Aussi gros qu'un pouce!!!
Les photos ne sont pas très bonne: pas beaucoup de lumière sous les arbres, et ces géants ne savent pas restés immobiles!

Et la visite continue, presque chaque élément est une découverte!
Des ronces énormes, sur lesquelles ont pourrait s'empaler...
Des nids de guêpes qui ne rentreraient pas dans mon coffre de voiture...
Des enchevêtrements de racines qui pourraient faire office d'oeuvre d'art...
Nous sommes comme dans un musée en pleine nature!

Et comme toute forêt qui se respecte, les arbres sont magnifiques! Plus près du ciel que nulle part ailleurs!

Le vue au panorama est bouché par du brouillard, mais le chemin valait le coup!

Deuxième grosse surprise! Nous en avions vu sous serre aux Cameron Highlands, mais là le guide nous a surpris en nous désignant ces branches! Un phasme énorme se camoufle à la perfection entre les brindilles! Miracle de la nature en quelque sorte!

Nous enchainons avec la visite du village orang asli. J'étais mal à l'aise en arrivant, l'idée d'aller dans cette tribu, un peu comme au zoo, pour satisfaire ma curiosité, n'est pas quelque chose d'anodin pour moi...J'avoue être curieux, mais la démarche n'est pas naturelle: on paye pour découvrir pendant une heure la vie de ces gens.

Mais j'ai trouvé l'organisation correcte: en arrivant dans le village on est installé sous un abris. On attend le chef qui va répondre à nos questions pour comprendre leur mode de vie, et nous montrer comment ils utilisent la forêt et la rivière pour subvenir à leurs besoins.

L'expérience se termine avec un jeu: une poupée sert de cible, sur lesquels les volontaires tireront à la sarbacane! Plutôt marrant, et pas si facile!!

Après une petite baignade dans la rivière, nous pouvons rentrer!

Nous sommes content, cet aperçu de la jungle était certes soft, mais a apporté son lot de surprises, de découvertes et d'enseignements!

De retour à Kuala Tahan, nous sommes en avance, le mini bus ne vient nous chercher que dans 1h30...une sieste s'impose!

La ville n'est pas grande, mais vivante! La sortie de l'école, les allées et venues des habitants, se font selon un rythme agréable!

J'en profite pour faire 2 photos parmi mes préférées de ce voyage! 

De retour à Jerantut, il est l'heure de diner. La recherche d'un hawker donne lieu à un petit tour dans la ville!

Le lendemain nous reprenons la route pour Kuala Lumpur où un avion nous y attends. Non pas pour rentrer en France, mais pour aller sur l'île de Bornéo, 2ème partie de notre aventure en Malaisie!

Powered by SmugMug Log In